Le bouton de fièvre et les ganglions

Le virus de l’herpès de type 1 est présent à l’état latent dans l’organisme de la personne qui a, un jour, été infectée par celui-ci. Au cours de la vie, il peut ne jamais se manifester, mais peut aussi apparaître sous forme de poussées caractérisées par un bouton labial que l’on nomme souvent « bouton de fièvre ». Ce virus peut aussi affecter d’autres parties du corps, en général au-dessus de la ceinture comme les yeux, les narines, l’œsophage, la gorge, les doigts ou l’intérieur de la bouche.

Primo-infection

Quand le virus est transmis la première fois, c’est ce qu’on appelle la primo-infection, il se multiplie là où il y a eu contact puis se dirige vers les nerveux situés au niveau du cou (ganglion du nerf trijumeau) dans lesquels il va s’installer. En l’absence de facteurs déclenchants, il peut rester ainsi très longtemps sans se manifester. Toutefois, certaines personnes vont souffrir d’un bouton de fievre très régulièrement et d’autres qu’une ou deux fois dans leur vie.

Les poussées d’herpès

Beaucoup de raisons peuvent être déterminantes dans le déclenchement d’une poussée d’herpès. Ces raisons vont dépendre des personnes, il convient donc d’examiner avec attention quels sont ces facteurs afin de pouvoir les éviter au maximum. En effet, lors d’une poussée d’herpès, le risque de contagion est élevé et peut donc contaminer d’autres personnes. Il est important de surtout faire attention en présence de bébés, de personnes âgées et de personnes immunodéprimées.
Ces facteurs déclenchant peuvent être le soleil, la chaleur, les règles menstruelles, les allergies alimentaires, un état de fatigue général, le stress ou tout ce qui va abaisser les défenses immunitaires.

ganglions-bouton-de-fievre

Les ganglions et le bouton de fièvre

Les ganglions, un des symptômes du bouton de fièvre

Lors des crises, c’est-à-dire quand le bouton de fièvre est installé, parmi les nombreux symptômes qui peuvent se manifester comme la fièvre ou un état qui fait penser à une grippe, on peut remarquer un léger gonflement des ganglions qui indiquent une baisse du système immunitaire. Associé aux autres symptômes, cet élément peut être le signe d’une crise d’herpès. Bien sûr, le médecin se renseignera aussi sur les antécédents médicaux, les résultats d’examens sanguins et les résultats de l’observation des prélèvements des lésions, pour appuyer son diagnostic.

Mots clés recherchés:

debut

bouton de fievre ganglion

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *