Bouton de fièvre et nourrisson

L’herpès est dangereux chez le très petit enfant et il est donc indispensable de faire très attention à ne pas embrasser son enfant quand on a soi-même un bouton de fièvre. Les mesures d’hygiène habituelles (lavage des mains, etc.) sont aussi à appliquer très sérieusement.

Modes de transmission

Chez le , il existe deux méthodes de transmission principales :

  1. La transmission génitale au moment de l’accouchement. La mère porteuse de l’herpès génital au moment de l’accouchement le transmet à son enfant. Ceci est dangereux pour le qui risque de développer des problèmes neurologiques. Un traitement antiviral est nécessaire au plus vite.
  2. La transmission par contact. Une personne qui a un bouton de fièvre embrasse le bébé et lui transmet par contagion.
nourrisson-bouton-de-fievre

Nourrisson et bouton de fièvre

Les symptômes

Les symptômes de l’herpès labial chez l’enfant vont être les mêmes que chez l’adulte :

  • Zone chaude et rouge (accompagné de fièvre ou non)
  • picotements (pratiquement indécelable puisque l’enfant ne parle pas, mais on peut s’en apercevoir s’il essaye de se frotter la bouche régulièrement et que l’on a l’impression que quelque chose le gêne. Cette étape est délicate à repérer)
  • vésicules
  • croûtes

Le souci, c’est que le bébé ne communiquant pas par la parole, on ne va pas s’apercevoir très vite qu’il s’agit d’un bouton de fièvre. Le bébé va pleurer, mais on ne saura pas pourquoi. Si l’on y pense, on peut regarder si une zone rouge se détache sur la peau de ses lèvres, sur le pourtour de la bouche ou à l’intérieur, mais la plupart du temps on ne s’apercevra de la présence d’un bouton de fièvre qu’au moment de l’apparition de vésicules.

Les soins

Quand le diagnostic est posé et que l’on sait qu’il s’agit d’un bouton de fièvre, il vaut mieux emmener son bébé chez le médecin. Plus l’enfant est jeune, plus c’est vrai. Il faut éviter que l’enfant, en se frottant les yeux ou en mettant ses doigts dans la bouche, ne contracte en plus un herpès oculaire ou buccal. Le traitement va consister en l’application d’un antiviral local sous forme de crème, mais si l’enfant semble souffrir, un antalgique peut être administré aussi.

Les conséquences

Le bouton de fièvre est sans conséquence dans la plupart des cas. Toutefois, si l’enfant est eczémateux, l’herpès peut prendre une forme plus grave. Il est donc important de montrer l’enfant à un médecin dans ce cas.

En néo-nativité, le bébé atteint peut développer une septicémie herpétique. Il faut donc que la mère se sachant atteinte suive un traitement antiviral en fin de grossesse et que le bébé en suive un aussi dès la naissance.
D’un autre côté, il est connu que plus la primo-infection intervient de manière précoce dans la vie de l’enfant, plus le système immunitaire est sollicité et renforcé.

Il convient donc de faire très attention chez le nourrisson sans toutefois tomber dans l’excès et qui pousserait à priver une grand-mère de son petit-fils nouveau-né ou une maman de sa fille. Les précautions d’hygiènes (mains propres) ou le fait de ne pas toucher avec la bouche, et même de porter un masque suffisent dans la plupart des cas.

Vous avez trouvé cet article en recherchant:

bouton de fièvre et nourrisson

bouton de fièvre chez nourrisson

bouton de fièvre bébé 18 mois

bouton de fièvre bebe 6 mois

bouton de fièvre bebe 4 mois

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *